Liens d'accessibilité

Le Pakistan demande la fin des frappes de drones


Un drone

Un drone

Le Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, a demandé au président américain Barack Obama de mettre fin aux frappes de drones dans son pays, des frappes très impopulaires au Pakistan.

Au terme d’entretiens mercredi à la Maison Blanche, M. Sharif a déclaré qu'il a insisté sur « la nécessité de mettre fin à ces frappes ». M. Obama n'a pas mentionné les drones dans ses remarques à la presse.

Mais dans un article publié jeudi, le Washington Post affirme que divers hauts responsables du gouvernement pakistanais ont secrètement approuvé le programme de frappes de drones américains. Le journal se base, pour justifier ces dires, sur des documents top-secret de la CIA et divers mémorandums diplomatiques pakistanais. Ces documents montreraient qu’Islamabad reste informé des frappes, et de leur bilan humain.

Pour sa part, M. Obama a évoqué la lutte du Pakistan contre le terrorisme, faisant valoir que plus de 40.000 Pakistanais sont morts dans des attaques menées par des extrémistes au cours de la dernière décennie. Il a dit savoir que M. Sharif est très engagé dans la lutte contre le terrorisme au Pakistan, notamment pour empêcher qu’il ne soit exporté.

Dans leur déclaration commune, les deux dirigeants ont déclaré que leur partenariat est « fondé sur les principes du respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale ».

M. Obama a également dit qu'il a tenté de rassurer M. Sharif sur le statut de l'Afghanistan, d’où les forces de combat américaines doivent de retirer l'an prochain. Il a dit qu'il est « confiant » qu'une solution sera trouvée, qui sera « bonne pour l'Afghanistan, mais aidera également à protéger le Pakistan sur le long terme''.
XS
SM
MD
LG