Liens d'accessibilité

Le nombre d’immigrés en Allemagne à son plus haut niveau depuis 2005


ARCHIVES - Deux canoes gonflables remplis d'immigrants

ARCHIVES - Deux canoes gonflables remplis d'immigrants

Les chiffres concernés sont pour l’an dernier, selon un communiqué de l'Office allemand des statistiques Destatis.

Selon cet office, l’Allemagne a enregistré 10,9 millions d'immigrés en 2014 sur près de 81 millions d'habitants -, soit 10,6% de plus qu'en 2011 et "un plus haut depuis le début de l'enquête en 2005".

"Le nombre des immigrés n'a fait qu'augmenter d'année en année depuis 2011", a indiqué Destatis.

Dans l’ensemble, les immigrés vivant en Allemagne, détenteurs ou non d'un passeport allemand, représentent, selon Destatis, représentaient l'an passé 13,4% de la population allemande.

Selon l’office allemand, l’afflux de personnes en provenance du reste de l'Union européenne, de +18% environ depuis 2011, est la principale source de cette progression. Le constat est que le nombre de migrants venus de Pologne, de Roumanie, d'Italie, de Bulgarie et de Hongrie sur cette période a notamment fortement progressé.

Hors Union européenne, les migrants venant de Chine, de Syrie et d'Inde ont également participé à ce phénomène.

Les statistiques publiées par Destatis montrent par ailleurs que plus largement, le nombre de personnes d'origine étrangère vivant en Allemagne atteignait 20,3% de la population allemande en 2014, soit un habitant sur cinq et 16,4 millions d'individus. Plus de la moitié (56%) d'entre eux a un passeport allemand.

Ces personnes sont 3% de plus qu'en 2013. Le nombre de personnes vivant en Allemagne et n'étant pas d'origine étrangère a au contraire diminué de 0,3% en un an.

La croissance de la population -+0,4% sur un an en 2014- dans une Allemagne vieillissante est due au solde migratoire positif du pays, dont la bonne santé économique attire.

L'Allemagne est devenue la première destination européenne pour les migrants, servant notamment de refuge à ceux fuyant pauvreté, guerres et persécutions. Mais cet afflux n'est pas sans poser problème dans certaines régions allemandes. Depuis le début de l'année, les violences contre les foyers ou futurs foyers de réfugiés ont explosé : 202 entre janvier et juin, autant que pour l'ensemble de 2014, selon des chiffres officiels.

XS
SM
MD
LG