Liens d'accessibilité

Le Nobel de médecine pour le « GPS » du cerveau


John O'Keefe (à g.), May-Britt Moser et son époux Edvard Moser, les lauréats du Nobel de médecine 2014 (AP)

John O'Keefe (à g.), May-Britt Moser et son époux Edvard Moser, les lauréats du Nobel de médecine 2014 (AP)

Le prix Nobel de médecine a été décerné, lundi à Stockholm, à un couple norvégien et un américano-britannique pour leurs recherches sur le « GPS interne » du cerveau.

John O’Keefe et le couple May-Britt Moser et Edvard Moser, ont découvert des cellules qui constituent un système de positionnement dans le cerveau, une découverte clé en neuroscience, d’autant qu’elle pourrait faire avancer notre connaissance de la maladie d'Alzheimer, qui fait perdre la mémoire spatiale.

M. O'Keefe est un chercheur à l'Institut de neuroscience cognitive du University College de Londres, qui avait obtenu un doctorat de l’Université McGill, à Montréal, en 1967. En 1971, il avait découvert « le premier composant de ce système de positionnement »: un type de cellule nerveuse dans l'hippocampe, région du cerveau qui joue un rôle central dans la mémoire et le positionnement spatial.

En 2005, ces recherches ont été complétées le couple Moser, des neuroscientifiques de l’Université norvégienne de science et technologie de Trondheim. Ils ont identifié un autre type de cellule nerveuse, a souligné le Comité Nobel, les « cellules de grille » dans le cortex entorhinal, qui permettent « de se positionner et trouver son chemin ».

Les Moser sont le cinquième couple à recevoir un Nobel.

Le prix de médecine a ouvert la saison des Nobel.

XS
SM
MD
LG