Liens d'accessibilité

Le Mozambique célèbre ses 40 ans d'indépendance


Filipe Nyusi, président du Mozambique

Filipe Nyusi, président du Mozambique

Défilé militaire, parade aérienne et festivités populaires ont été organisés par le pouvoir dont le principal parti est le Frelimo (depuis 1975), mais l’opposition n’y a pas pris part.

Le président Filipe Nyusi a évoqué, devant une foule de près de 40.000 personnes, le souvenir du premier président mozambicain Somara Machel qui avait proclamé l’indépendance dans ce même stade.

Le clou de la cérémonie a été l'arrivée de la "flamme de l'unité" qui, telle la torche olympique, a parcouru le pays depuis le 7 avril du nord au sud.

La paix et l'unité, deux mots qui reviennent constamment dans les discours du Frelimo ont pris une tonalité particulière, en l'absence de la Renamo, le principal parti d'opposition.

Contestant le résultat des élections législatives et provinciales d'octobre que le Frelimo a remporté, le leader de la Renamo, Afonso Dhlakama, menace régulièrement d'avoir recours à la force.

XS
SM
MD
LG