Liens d'accessibilité

Le ministre de la Défense destitué par le Parlement en Irak


Khaled al-Obeid, le ministre de la Défense de l'Irak, 19 décembre 2015.

Khaled al-Obeid, le ministre de la Défense de l'Irak, 19 décembre 2015.

Le ministre irakien de la Défense Khaled al-Obeidi, soupçonné de corruption, a été destitué par le Parlement jeudi, ont rapporté des députés.

142 députés ont voté en faveur du retrait de la confiance au ministre et 102 contre lors d'un vote secret, ont indiqué deux élus à l'AFP. Dix-huit autres se sont abstenus.

Le Premier ministre Haider al-Abadi perd ainsi l'un de ses proches alliés sunnites, alors que les forces gouvernementales préparent l'offensive pour la reconquête de Mossoul, principal fief du groupe Etat islamique (EI) en Irak et dernière grande ville du pays aux mains des jihadistes.

Début août, le ministre Obeidi a été interrogé au Parlement pour des allégations de corruption.

Il avait alors lui-même accusé le président du Parlement et plusieurs parlementaires de corruption et de chantage.

Après une enquête rapide, la justice a classé l'affaire contre le président du Parlement mais cette querelle avait montré les divisions du camp sunnite.

Cette crise intervient alors que les forces gouvernementales luttent contre les jihadistes responsables de nombreux attentats meurtriers dans le pays.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG