Liens d'accessibilité

Le Maroc va accélérer le rapatriement des clandestins en Allemagne


Les enfants migrants jouent dans un camp de réfugiés en Allemagne, le 15 octobre 2015.

Les enfants migrants jouent dans un camp de réfugiés en Allemagne, le 15 octobre 2015.

Le Maroc s'est entendu avec Berlin pour "accélérer" le rapatriement dans le royaume des nombreux clandestins marocains présents en Allemagne, selon les autorités marocaines.

Le ministre de l'Intérieur marocain, Mohammed Hassad, va se rendre prochainement en Allemagne dans ce but, a annoncé le cabinet royal après un entretien téléphonique mercredi entre Mohammed VI et la chancelière Angela Merkel consacré "à la politique migratoire".

"Le Maroc s'est engagé à optimiser et à rationaliser la gestion des flux migratoires", indique le communiqué du cabinet. M. Hassad et une équipe d'experts vont se rendre à Berlin "pour accélérer l'identification et le rapatriement des ressortissants marocains concernés par cette opération".

La question des migrants est particulièrement sensible en Allemagne, où près d'un million de candidats à l'asile sont arrivés en 2015.

Le nombre de Marocains clandestins présents dans ce pays n'a pas été indiqué, mais le quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum a rapporté vendredi que "plus de 10.000 dossiers de clandestins à rapatrier seront traités par le ministre".

Au moins une trentaine de Marocains figuraient parmi les 73 suspects interpellés après une vague d'agressions sexuelles, principalement à Cologne, par des migrants durant la nuit du Nouvel An, qui avait fortement choqué en Allemagne.

Après plusieurs revers électoraux, Mme Merkel a adopté un ton plus dur envers l'immigration illégale, réclamant que l'Europe multiplie les accords de renvoi des déboutés du droit d'asile vers leur pays d'origine.

Selon le journal Akhbar Al Yaoum, au cours des négociations entre Rabat et Berlin, l'Allemagne a revu des lois "qui portaient atteinte à l'image du Maroc" et "classaient le pays comme ne respectant pas les droits de l'homme".

Mme Merkel a par ailleurs "répondu favorablement" à l'invitation de Mohammed VI pour "effectuer une visite officielle au Maroc début 2017", selon le cabinet royal.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG