Liens d'accessibilité

Le mariage gay, suspendu dans l’Utah


Un militant en faveur du mariage homosexuel devant la Cour suprême à Washington, D.C.

Un militant en faveur du mariage homosexuel devant la Cour suprême à Washington, D.C.

La Cour suprême a suspendu les mariages homosexuels dans l'État de l'Utah, dans l’ouest des Etats-Unis, tandis qu'une cour d'appel fédérale se penche à nouveau sur la question.

Cette décision prise lundi bloque tous les nouveaux mariages entre partenaires du même sexe dans cet État conservateur, où près des deux tiers des habitants appartiennent à l'église mormone.

L’Utah a changé sa constitution en 2004 pour interdire le mariage homosexuel, mais un juge, Robert Shelby, a statué en décembre que cette interdiction viole les droits des couples homosexuels.

Une décision qui a permis à des centaines de couples homosexuels de se marier. Mais elle a également incité le procureur général de l'Etat à faire appel à la Cour suprême pour qu’elle suspende la mesure tandis que le gouverneur interjette appel.

La décision de la Cour suprême ne contient que deux phrases. Impossible donc d’en savoir plus sur les opinions des neuf sages sur la question.

En 2013, la Cour suprême a invalidé une loi fédérale promulguée en 1996, le Defense of Marriage Act, qui définit le mariage comme une union entre un homme et une femme. Par cinq voix contre quatre, le tribunal a déclaré que le gouvernement ne peut pas empêcher des couples du même sexe de bénéficier des mêmes avantages que les couples hétérosexuels, qu’il s’agisse de fiscalité, santé ou droits à la retraite.

Le tribunal ne s'est pas prononcé spécifiquement sur le droit de chaque État à interdire le mariage homosexuel. Plus de 30 États de l’Union interdisent ces unions, tandis que 17 États, en plus du District of Columbia, où se trouve la capitale, Washington, ont légalisé le mariage homosexuel.
XS
SM
MD
LG