Liens d'accessibilité

Le mariage de l'année à Londres


Le prince William et Kate Middleton

Le prince William et Kate Middleton

A la veille de son mariage, Kate Middleton a fait savoir qu'elle ne jurerait pas obéissance au prince William, tandis que se déroulaient d'ultimes répétitions. A noter le retrait de l'invitation polémique faite à la Syrie.

Dignitaires et tête couronnées ont commencé à arriver à Londres pour le « mariage du siècle ». Au total 1.900 invités auront le privilège d'assister aux noces, dont le roi de Tonga, le sultan de Brunei, et l'ancien roi de Grèce Constantin. D'autres devaient prendre part à une réception donnée dans la soirée par la reine Elizabeth II.

Afin de faire taire une nouvelle polémique sur la liste des convives, l'invitation envoyée à l'ambassadeur de Syriea a été annulée. La présence de Sami Khiyami serait « inacceptable à la lumière des agressions commises cette semaine contre les civils par les forces de sécurité syriennes », a estimé le Foreign Office dans un communiqué.

Tout es désormais prêt pour un sans faute lors du grand jour, à l'exception peut-être d'une météo menaçante. D'ultimes répétitions générales se sont poursuivies. Après un dernier entraînement de la parade militaire en uniforme d'apparat mercredi matin, c'était au tour de William et Kate, mercredi soir, puis jeudi matin de Kate seule, de vérifier jusqu'au moindre détail avant leurs noces à l'abbaye de Westminster.

Devant l'abbaye, des dizaines de passionnés ont déjà installé leur tente, comme sur l'ensemble du parcours qu'empruntera le défilé en carrosses.

Les derniers détails encore secrets

Distillant les informations avec parcimonie, les services royaux ont fait savoir que Kate Middleton ne s'engagerait pas à « obéir » dans les voeux qu'elle prononcera à son époux. Elle suit ainsi les traces de Diana, mère de William, qui avait été la première à son mariage en 1981 avec le prince Charles à ne pas « obéir » à son époux.

L'ombre de Diana, morte en 1997, est omniprésente, comme le prouve la bague de fiançailles que porte Kate: le même saphir orné de diamants qu'avait porté la première épouse du prince Charles.

En revanche, rien n'a encore filtré sur la robe de mariée.

Le monde aura les yeux rivés sur Londres

Le gouvernement tablant sur deux milliards de téléspectateurs pour suivre l'événement, Londres s'est fait belle pour l'occasion, se pavoisant aux couleurs de l'Union Jack sur l'ensemble du parcours qu'empruntera le cortège.

Pour leur dernière nuit de célibataires, Kate a choisi le luxueux hôtel Goring de Londres, tandis que William dînera avec ses parents à leur résidence officielle londonienne.

XS
SM
MD
LG