Liens d'accessibilité

Le Mali se dit "en guerre" contre les groupes armés après l’attaque de Kidal.


FILE - This file picture dated July 29, 2013 shows Malian soldiers patrolling in Kidal, northern Mali.

FILE - This file picture dated July 29, 2013 shows Malian soldiers patrolling in Kidal, northern Mali.

Soumeylou Boubeye Maiga, ministre malien de la Défense, a annoncé qu’il y a eu 36 morts dont huit militaires.

Le gouvernement du Mali déclare la guerre aux groupes armés dans le Nord après les combats meurtriers pendant la visite du Premier ministre Moussa Mara samedi dernier à Kidal.

Soumeylou Boubeye Maiga, ministre malien de la Défense, a annoncé qu’il y a eu 36 morts dont huit militaires et 28 personnes prises en otages par les rebelles du MNLA.

Lundi au soir, ces otages ont été libérés, selon l’AFP.

A signaler aussi la manifestation, ce matin à Gao, de plusieurs centaines de jeunes et de femmes, contre les derniers évènements survenus à Kidal.
XS
SM
MD
LG