Liens d'accessibilité

Le leader de la contestation zimbabwéenne inculpé de tentative de renversement du gouvernement


Le pasteur Evan Mawarire, leader du mouvement citoyen contre le président zimbabwéen Robert Mugabe, à Harare, 16 juin 2016.

Le pasteur Evan Mawarire, leader du mouvement citoyen contre le président zimbabwéen Robert Mugabe, à Harare, 16 juin 2016.

Le pasteur Evan Mawarire, arrêté et accusé d'avoir mené une "campagne visant à renverser ou tenter de renverser le gouvernement par des moyens anticonstitutionnels", a été inculpé à Harare.

Pasteur baptiste de 39 ans, Evan Mawarire s'est imposé comme le leader du mouvement citoyen contre le président zimbabwéen Robert Mugabe. Il est inculpé, selon le document officiel faisant état des chefs d'inculpation, de tentative de renversement du gouvernement.

Le pasteur a comparu mercredi devant un tribunal d'Harare, devant lequel quelque 150 de ses partisans s'étaient réunis pour le soutenir.

Selon le parquet, les charges qui pèsent sur lui sont basées sur les vidéos que le pasteur, père de famille, a postées sur internet.

Evan Mawarire, inconnu du grand public il y a encore quelques mois, s'est rapidement fait un nom en postant en avril un clip où il dénonçait l'incurie du gouvernement Mugabe qui a plongé le pays dans une grave crise économique depuis le début des années 2000.

Il fait partie des organisateurs de la grève générale du 6 juillet, qui avait été bien suivie, et avait de nouveau appelé à la paralysie du pays cette semaine, mercredi et jeudi. La mobilisation était cependant très faible mercredi.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG