Liens d'accessibilité

Le Kenya va généraliser le paiement électronique des sportifs pour lutter contre la corruption


Un athlète participe au Marathon Standard Chartered Nairobi à Nairobi 26 Octobre 2014. REUTERS / Noor Khamis ( KENYA )

Un athlète participe au Marathon Standard Chartered Nairobi à Nairobi 26 Octobre 2014. REUTERS / Noor Khamis ( KENYA )

Le ministère kényan des Sports en a fait la demande.

La raison principale de cette mesure est de mettre fin aux détournements d'argent par les officiels des instances sportives.

"Une fois toutes les données établies, les plaintes de joueurs non payés à temps feront partie du passé", a déclaré à l'AFP, le secrétaire principal aux Sports, Richard Ekai.

Les athlètes, en particulier, prétendaient n'avoir jamais reçu d'indemnités de la part de l'Etat lorsqu'ils concouraient à l'étranger, sauf en liquide, ce qui rendait impossible la vérification d'éventuelles réclamations.

Le nouveau système de paiement permettra de pister facilement les salaires et les paiements.

L'annonce fait suite à la suspension par la Fédération internationale (IAAF) de trois hauts cadres de la Fédération nationale d'athlétisme (AK), suspectés d'avoir détourné des fonds d'un partenariat avec l'équipementier Nike et d'avoir faussé des contrôles antidopage.

Le week-end dernier, le gouvernement a dû intervenir pour mettre fin à une manifestation d'athlètes au sein du siège de la Fédération qui exigeaient le départ de ces cadres.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG