Liens d'accessibilité

Le Hamas arrête le meurtrier présumé d'un de ses commandants

  • VOA Afrique

Ismaïl Haniyeh lors de sa visite aux prisonniers en grève de la faim à Gaza, le 8 mai 2017.

Le nouveau chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a annoncé dans la bande de Gaza l'arrestation d'un homme accusé d'avoir assassiné pour le compte d'Israël l'un des commandants militaires du mouvement islamiste palestinien en mars.

La mystérieuse exécution de Mazen Faqha le 24 mars, apparemment minutieusement préparée, avait suscité un accès de nervosité dans le bande de Gaza et au sein du Hamas, qui gouverne sans partage le territoire reclus.

"Nous pouvons annoncer que le meurtrier et criminel qui a exécuté les ordres des officiers des services de sécurité sionistes est entre les mains des services de sécurité" du Hamas, a déclaré M. Haniyeh.

"Il a avoué son crime", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse en dehors de la maison de Mazen Faqha, près de laquelle ce dernier avait été abattu.

Aucune indication n'a été livrée sur l'identité du suspect.

L'assassinat de Mazen Faqha avait causé une onde de choc dans le territoire. Le Hamas avait instantanément accusé Israël, auquel il a livré trois guerres dans la bande de Gaza depuis 2008.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG