Liens d'accessibilité

Le gouverneur du Texas, devant la justice


Le gouverneur Rick Perry, prenant la parole devant ses partisans au centre Blackwell Thurman Criminal Justice Center à Austin, au Texas (AP)

Le gouverneur Rick Perry, prenant la parole devant ses partisans au centre Blackwell Thurman Criminal Justice Center à Austin, au Texas (AP)

Le gouverneur du Texas, Rick Perry, candidat à l'investiture du parti républicain en 2012, s’est présenté mardi devant la justice à Austin, capitale du Texas, pour répondre d’accusations d'abus de pouvoir.

La semaine dernière, une chambre de mise en accusation (« grand jury ») a inculpé M. Perry de deux chefs d'accusation: abus de pouvoir et tentative d'intimidation contre Rosemary Lehmberg, la procureure du comté de Travis. M. Perry avait menacé publiquement de supprimer une enveloppe publique de 7,5 millions de dollars destinée à l'unité de lutte contre la corruption dirigée par Mme Lehmberg, avant de mettre son veto au financement.

Il faut dire qu’après avoir été plaidé coupable de conduite en état d'ébriété, et servi une peine de prison, Mme Lehmberg, une démocrate influente, avait refusé de démissionner.

Devant des dizaines de partisans en liesse, M. Perry a défendu ses décisions, avant d’entrer au palais de Justice pour faire prendre ses empreintes digitales et se faire photographier.

« Cette question dépasse de loin ma personne. Il s’agit de l'Etat de droit, il s'agit de la Constitution qui permet non seulement à un gouverneur, mais à chaque citoyen, de s’exprimer à l'abri de toute ingérence politique ou d'intimidation juridique », a dit M. Perry.

Les démocrates du Texas accusent M. Perry d'avoir utilisé la menace de veto pour forcer Mme Lehmberg à démissionner afin qu'il puisse nommer un allié politique républicain à sa place.

M. Perry gouverne le Texas depuis 2000, lorsqu’il avait succédé à George W. Bush après son élection à la Maison-Blanche. Il n'a pas l'intention de briguer un nouveau mandat. Candidat malheureux à l'investiture républicaine pour la présidentielle de 2012, il a évoqué une nouvelle candidature en 2016.

XS
SM
MD
LG