Liens d'accessibilité

RDC: le gouvernement rétablit le signal des médias catholiques après cinq mois de coupure


L'archévêque de Kinshsa, Mgr Laurent Monsengwo

L'archévêque de Kinshsa, Mgr Laurent Monsengwo

L’ONG congolaise Journaliste en danger confirme le rétablissement du signal mais dénonce la politique de deux poids, deux mesures.

Une dizaine d’autres médias dont le signal a été coupé le même jour et pour les mêmes raisons, n’émettent toujours pas. Ces médias, parmi lesquels CKTV de Jean-Pierre Bemba, avaient été coupés la veille de violentes manifestations contre une révision de la loi électorale qui aurait pu permettre au président Joseph Kabila de rester au pouvoir au-delà du terme de son mandat, fin 2016, alors que la Constitution lui interdit de se représenter.

Les autorités avaient accusé les médias dont le signal était coupé, d'avoir relayé un appel de l'opposition à manifester contre le projet de loi électorale.

Le rétablissement du signal des médias catholiques a fait l’objet de discussions que l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo et le président Joseph Kabila ont eu le 2 juin dans le cadre des consultations en vue d’un dialogue politique convoqué par le chef de l’Etat congolais.

Une partie de l’opposition a rejeté le dialogue initié par le président Kabila.

Mgr Monsengwo appelé le dialogue la "voie royale et pacifique de sortie de crise", mais a souligné tout de même que la Constitution devait être respectée.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG