Liens d'accessibilité

Le gouvernement burkinabè appelle à soutenir du nouveau code électoral


Le président de la transition au Burkina Faso, Michel Kafando

Le président de la transition au Burkina Faso, Michel Kafando

Le nouveau texte, adopté par le CNT, exclut les partisans du president déchu, Blaise Compaoré, des prochaines élections

Le communiqué publié mercredi à l’issue du conseil des ministres précisent que le gouvernement appelle l'ensemble des acteurs de la classe politique, de la société civile et des populations à accompagner sa mise en œuvre.

Le nouveau code électoral a été adopté mardi soir. Il exclut de prochaines élections toute personne ou organisation qui ont soutenu la tentative de révision de la Constitution fin octobre par Blaise Compaoré afin de se maintenir au pouvoir, et qui avait finalement causé sa chute.

Le nouveau code électoral doit encore être validé par le Conseil constitutionnel puis promulgué dans les 21 jours suivants par le président Michel Kafando.

Les élections dont le premier tour est prévu le 11 octobre mettront fin à une année de "transition démocratique" dirigée par un exécutif et un législatif intérimaires.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG