Liens d'accessibilité

Le Gabon renforce le contrôle des femmes voilées


Les forces de sécurité gabonaises

Les forces de sécurité gabonaises

Le ministre de l’intérieur a annoncé que les forces de sécurité vont désormais "procéder à tout moment à l'identification de toute personne portant un voile intégral" à n’importe quel lieu.

La mesure a été prise à la suite des derniers attentats-suicide attribué au groupe Boko Haram ayant frappé l'Afrique centrale, notamment le Tchad, selon le ministre de l'Intérieur.

Boko Haram a révendiqué l’attaque qui a fait 15 morts la semaine dernière à N’Djamena, au Tchad.

Guy Bertrand Mapangou, le ministre de l'Intérieur, évoque dans un communiqué les raisons de sécurité et précise que le contrôle s’effectuera "sur la voie, les services et espaces publics ainsi que dans les transports en commun" et "à tout moment".

"Cette mesure qui participe des mesures de sécurité intérieure prises par le gouvernement (...) ne constitue point une entrave aux libertés fondamentales individuelles", affirme M. Mapangou que dans le communiqué que reprend le quotidien national L'Union.

Le Tchad qui a été touché la semaine par une femme Kamikaze portant un voile, a interdit le port du voile intégral sur l'ensemble de son territoire.

XS
SM
MD
LG