Liens d'accessibilité

Le FMI réduit à nouveau sa prévision de croissance 2014 aux Etats-Unis


(Photo Reuters)

(Photo Reuters)

Durant le premier trimestre de l’année, le produit intérieur brut (PIB) américain s'est contracté de 2,9% annuels, constate le Fonds monétaire international (FMI). Dans son rapport annuel sur l’économie américaine, l’institution de Bretton Woods table désormais sur un taux de croissance de 1,7% aux Etats-Unis pour 2014, et non plus de 2% comme il l'avait prédit en juin.

Le FMI estime que la croissance devrait remonter à un taux de 3% à 3,5% durant le second semestre, et demeurer à 3% en 2015 et 2016.

Le vieillissement de la population, et la baisse de la productivité, poursuit le FMI, mettront un frein à l'économie dans les années à venir. Elle ne pourra dépasser 2% de croissance à plus long terme en l’absence de vastes réformes dans plusieurs secteurs clé : fiscalité, politique d'immigration, formation, investissements dans les infrastructures et aides sociales.

Le Fonds évoque également l’inégalité dans les revenus, et la question de la pauvreté. « Cinquante millions d’Américains vivent dans la pauvreté », note le FMI, qui recommande d'augmenter le salaire minimum et de développer les crédits d'impôt pour les travailleurs à bas revenus.

XS
SM
MD
LG