Liens d'accessibilité

Le FMI et la Grèce, toujours en froid


(Reuters)

(Reuters)

Le gouvernement grec est engagé dans des négociations difficiles avec les inspecteurs de l'Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI).

BRUXELLES (Reuters) - Athènes et les bailleurs de fonds internationaux sont peu susceptibles de s'accorder sur une nouvelle ligne de crédit à la Grèce d'ici la réunion des ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe) lundi, a déclaré un haut fonctionnaire européen mercredi.

"Est-ce que je m'attends à des accords d'ici lundi ? Non, pas le moins du monde", a-t-il déclaré à la presse.

Selon lui, les pays de la zone euro pourraient cependant s'entendre sur le versement d'une tranche de 1,8 milliard d'euros à la Grèce début janvier, ce qui reviendrait à une prorogation technique du programme d'aide international au-delà de la date limite du 31 décembre.

Le gouvernement grec est engagé dans des négociations difficiles avec les inspecteurs de l'Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI) qui ont décidé de ne pas envoyer à Athènes au début du mois une mission d'inspection. La Grèce a rejeté mardi l'alourdissement de sa fiscalité et les baisses de revenus demandés par ses bailleurs de fonds internationaux, jugeant que ces mesures auraient un impact désastreux pour le pays, alors qu'il émerge d'une profonde récession.

XS
SM
MD
LG