Liens d'accessibilité

Le film "l'Homme qui répare les femmes" définitivement interdit en RDC


Photo d'archives - Lambert Mende, Ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement congolais.

Photo d'archives - Lambert Mende, Ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement congolais.

Le documentaire du belge Thierry Michel est consacré au combat du gynécologue congolais Denis Mukwege en faveur de milliers de femmes violées dans l'est de la RDC.

Le gouvernement Congolais maintient sa décision d'interdire la diffusion en RDC du film "l'Homme qui répare les femmes" consacré au combat du gynécologue congolais Denis Mukwege en faveur de milliers de femmes violées dans l'est du pays.

Selon le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, la commission mise en place pour analyser le contenu de ce documentaire consacré à Denis Mukwege a arrêté de travailler suite à des menaces et des propos discourtois du réalisateur Thierry Michel à l'endroit du Ministre de la communication et médias.

Lambert Mende, souligne que la décision du gouvernement est irréversible.

Joint à Bruxelles par VOA Afrique, Thierry Michel rejette ces accusations."C'est de la pure fiction", dit-il, parlant de ces menaces qu'il aurait proférées à l'endroit du ministre Mende.

Les autorités congolaises avaient déjà annoncé le 2 septembre l'interdiction de diffuser le film en arguant que ce documentaire, récompensé par plusieurs prix internationaux, témoigne d'une "volonté manifeste de nuire" à l'armée congolaise et de "salir" son image.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG