Liens d'accessibilité

Le fardeau mondial du cancer s'alourdit


Il faut renforcer les dépistages des cancers du sein dans les pays en développement, affirme l'Organisation mondiale de la santé

Il faut renforcer les dépistages des cancers du sein dans les pays en développement, affirme l'Organisation mondiale de la santé

En 2012, le fardeau mondial du cancer s’est alourdi, signale le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), l’agence spécialisée de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le cancer. On a signalé 14,1 millions de nouveaux cas et 8,2 millions de décès par cancer à travers le monde, contre 12,7 millions et 7,6 millions en 2008, respectivement.

Les estimations de la prévalence pour 2012 montrent qu’on compte 32,6 millions de personnes de plus de 15 ans chez qui on a diagnostiqué un cancer au cours des cinq années précédentes.

Pourquoi les cancers sont-ils en hausse à travers le monde ? Selon le Dr Jacques Ferlay de la section Données du cancer qui travaille sur GLOBOCAN 2012, la base de données en ligne du CIRC, c’est dû entre autre à l’accroissement et au vieillissement des populations.

Par ailleurs, certains cancers sont en hausse parmi les populations des pays en développement, au fur et à mesure qu’elles adoptent des habitudes alimentaires de pays industrialisés, à savoir des régimes plus riches en sucres et graisses.

« Je pense aux cancers du poumons, du sein et aux cancers colorectaux notamment », affirme le Dr Ferlay. L’obésité et l’oisiveté se répandent, exacerbant les problèmes de santé.

Par ailleurs, le tabac fait toujours des ravages, les multinationales chassées des pays occidentaux, où la règlementation anti-cigarette se fait toujours plus sévère, se rabattant sur les pays en développement, notamment le continent africain.
XS
SM
MD
LG