Liens d'accessibilité

Pas de poursuite en justice pour le directeur de campagne de Donald Trump


Le directeur de campagne de Donald Trump le 15 mars 2016 lors d'un discours en Floride.

Le directeur de campagne de Donald Trump le 15 mars 2016 lors d'un discours en Floride.

Le représentant de la justice du comté de Palm Beach en Floride a annoncé qu'il ne poursuivrait pas contre Corey Lewandowski.

" Les preuves ne sont pas assez suffisantes et ne sont pas assez fortes pour porter plainte contre Corey Lewandowski", a déclaré le représentant de la justice du comté de Palm Beach devant les chaînes de télévision américaine.

Cela fait suite à l'altercation du 8 mars, à l'issue d'une conférence de presse de Donald Trump à Jupiter, dans son club de golf en Floride.

Michelle Fields, alors journaliste pour le site conservateur Breitbart, suivait Donald Trump pour lui poser une question. Elle dit avoir été violemment tirée par l'avant-bras par Corey Lewandowski, une scène dont fut témoin un journaliste du Washington Post, alors que le candidat se dirige vers l'arrière de la salle.

"L'affaire est désormais close"

Dans un communiqué, Corey Lewandowski dit être satisfait "par la décision d'abandonner ces accusations répréhensibles", et apprécie "le professionnalisme et la réflexion du représentant de la justice du comté de Palm Beach et de son équipe", avant de conclure,"l'affaire est désormais close".

XS
SM
MD
LG