Liens d'accessibilité

Serge Aurier condamné à deux mois de prison ferme pour violences


 Serge Aurier s'échauffe avant un match pour le PSG, au parc des Princes, à Paris, le 13 septembre 2016.

Serge Aurier s'échauffe avant un match pour le PSG, au parc des Princes, à Paris, le 13 septembre 2016.

Serge Aurier, le défenseur du PSG, a été condamné à deux mois de prison ferme pour violences sur personne dépositaire de l’ordre public après une altercation avec des policiers devant une boîte de nuit le 30 mai à Paris.

Face à cette condamnation, l'international ivoirien a posté un commentaire sur son compte Twitter, sans s'excuser auprès de ses fans, mais seulement pour réitérer son amour pour le football et son club.

Dans son côté, le club du PSG a publié un communiqué expliquant que le joueur sera toujours actif dans l'équipe, bénéficiant "de la présomption d’innocence dans l’attente de la décision de la Cour d’Appel".

"Le Club prend note de sa condamnation", indique le communiqué, avant de poursuivre quelques paragraphes plus loin : "le Club tient à souligner l’attitude professionnelle du joueur depuis son retour à l’entraînement le 4 juillet dernier. Dans le même temps, le Paris Saint-Germain réaffirme son attachement au respect des forces de l’ordre et de leurs missions".

De la prison ferme aménagée

En France, les peines en dessous de deux ans peuvent être aménagées après avoir été convoqué par un juge d'application des peines. Selon le quotidien Le Figaro, " le placement sous surveillance électronique est le type d'aménagement de peine le plus probable. Du fait de sa notoriété, il serait étonnant qu'il tente de prendre la fuite".

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG