Liens d'accessibilité

Le Conseil de sécurité de l'ONU condamne l'attentat de Beyrouth


Le Conseil de sécurité des Nations unies

Le Conseil de sécurité des Nations unies

Le Conseil de sécurité de l'ONU a réaffirmé son soutien à la stabilité du Liban, en réaction à l'attentat de Beyrouth qui a fait 44 morts. C'est l'un des plus meurtriers depuis la fin de la guerre civile.

Dans une déclaration unanime, les 15 membres du Conseil "condamnent le plus fermement possible" cet attentat, revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) et font part de leur "profonde sympathie" aux proches des victimes et au gouvernement libanais.

Ils réaffirment "leur détermination à combattre le terrorisme sous toutes ses formes" et soulignent la nécessité de faire rendre des comptes aux responsables, organisateurs et soutiens financiers de tels actes.

Ils "réaffirment leur ferme soutien à la stabilité, l'intégrité territoriale, la souveraineté et l'indépendance politique du Liban".

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait condamné jeudi le double attentat de Beyrouth, qu'il avait qualifié "d'acte méprisable". M. Ban avait appelé les Libanais à "continuer de travailler à préserver la sécurité et la stabilité" du pays.

Le Liban observait vendredi une journée de deuil au lendemain de l'attentat dans un fief du Hezbollah revendiqué par le groupe EI.

Le mouvement chiite Hezbollah combat, au côté du régime de Bachar al-Assad, les rebelles et les jihadistes dont le groupe extrémiste sunnite EI en Syrie voisine.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG