Liens d'accessibilité

Le Conseil de sécurité condamne l'Etat islamique


Les 15 membres du conseil ont exhorté la communauté internationale à renforcer et étendre le soutien au gouvernement irakien dans sa lutte contre l'EI (Reuters)

Les 15 membres du conseil ont exhorté la communauté internationale à renforcer et étendre le soutien au gouvernement irakien dans sa lutte contre l'EI (Reuters)

Le Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) a condamné vendredi la milice de l'Etat islamique (EI) et a appelé à un soutien international accru pour le gouvernement irakien pour faire obstacle aux militants.

Dans une déclaration adoptée lors d'une réunion ministérielle présidée par le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, les quinze membres du conseil ont exhorté la communauté internationale à renforcer et étendre le soutien au gouvernement irakien dans sa lutte contre l'EI.

M. Kerry a exprimé « l'indignation profonde » des Etats-Unis face à l'assassinat, l'enlèvement, le viol et la torture d'Irakiens et de ressortissants d'autres pays par l'EI.

En début de journée, la France a annoncé que ses avions de chasse avaient détruit un dépôt logistique des militants dans le nord de l’Irak. Il s'agissait du premier raid aérien français contre les insurgés. Selon des responsables militaires irakiens, les frappes aériennes visaient des positions près de la ville de Zumar.

La France a promis de lancer d’autres opérations dans les jours à venir. Les États-Unis ont déjà mené plus de 170 frappes aériennes contre des cibles de l’EI en Irak.

A Washington, le Sénat américain a approuvé à l'unanimité vendredi un projet de loi prévoyant jusqu'à 10 millions de dollars pour toute information conduisant à l'arrestation ou à la condamnation des personnes impliquées dans l'exécution de deux journalistes américains par des membres présumés de l’EI. On s’attend à ce que le projet de loi reçoive l’aval de la Chambre des représentants avant d’être promulgué par le président Barack Obama.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) a condamné vendredi la milice de l'Etat islamique (EI) et a appelé à un soutien international accru pour le gouvernement irakien pour contrer les militants.

Dans une déclaration adoptée lors d'une réunion ministérielle présidée par le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, les 15 membres du conseil ont exhorté la communauté internationale à renforcer et étendre le soutien au gouvernement irakien dans sa lutte contre l'EI.

M. Kerry a exprimé « l'indignation profonde » des Etats-Unis face à l'assassinat, l'enlèvement, le viol et la torture d'Irakiens et de ressortissants d'autres pays par l'EI.

En début de journée, la France a annoncé que ses avions de chasse avaient détruit un dépôt logistique des militants dans le nord de l’Irak. dans les premiers raids aériens du pays contre les insurgés Etat islamique en Irak.

Selon des responsables militaires irakiens, les frappes aériennes visaient des positions près de la ville de Zumar.

La France a promis de lancer d’autres opérations dans les jours à venir. Les États-Unis ont déjà mené plus de 170 frappes aériennes contre des cibles de l’EI en Irak.

A Washington, le Sénat américain a approuvé à l'unanimité vendredi un projet de loi prévoyant jusqu'à 10 millions de dollars pour toute information menant à l'arrestation ou à la condamnation des personnes impliquées dans l'exécution de deux journalistes américains par des membres présumés de l’EI. On s’attend à ce que le projet de loi reçoive l’aval de la Chambre des représentants avant d’être promulgué par le président Barack Obama.

XS
SM
MD
LG