Liens d'accessibilité

Le concert de Madonna à Singapour interdit aux moins de 18 ans


La chanteuse américaine Madonna, au centre, chante à côté de son guitariste Monte Pittman (à sa droite) et son fils David Banda (a gauche), au lieu de la République à Paris à un mémorial improvisé en hommage aux victimes des attaques terroristes à Paris, 10 décembre 2015.

La chanteuse américaine Madonna, au centre, chante à côté de son guitariste Monte Pittman (à sa droite) et son fils David Banda (a gauche), au lieu de la République à Paris à un mémorial improvisé en hommage aux victimes des attaques terroristes à Paris, 10 décembre 2015.

Le concert que va donner la chanteuse Madonna à Singapour, dans le cadre de sa tournée Rebel Heart Tour, a été interdit aux moins de 18 ans en raison de son contenu jugé trop osé par les autorités.

La superstar doit se produire une seule fois, le 28 février, dans un stade de 55.000 places, mais l'organisateur, MediaCorp Vizpro, prévient sur son site que "ce concert est interdit aux moins de 18 ans en raison de ses +références sexuelles+. Seuls les personnes âgées de 18 ans ou plus pourront entrer".

A Singapour, pays connu pour le contrôle social exercé par les autorités, les concerts et autres spectacles sont systématiquement classés par les autorités en fonction de leur contenu, comme c'est le cas pour les films dans les pays occidentaux.

Le journal singapourien Straits Times note que le spectacle de Madonna prévoit des danseuses figurant des religieuses très déshabillées dansant autour de poteaux en forme de croix".

Avec l'AFP

XS
SM
MD
LG