Liens d'accessibilité

Togo : le CST réclame la libération immédiate de ses membres


Agbeyomé Kodjo (juin 2012, Lomé)

Agbeyomé Kodjo (juin 2012, Lomé)

Plus d'une vingtaine, dont trois dirigeants, ont été inculpés cette semaine dans le cadre de l'enquête sur l'incendie de deux marchés publics.

Trois dirigeants du Collectif Sauvons le Togo ont été inculpés pour leur présumée implication dans l’incendie du grand marché de Lomé et d’un autre marché public, à plus de 400 km au nord de la capitale.

Plus d’une vingtaine de personnes ont été appréhendées, dont des partisans du Collectif. Le gouvernement du president Faure Gnassingbé les accuse d’actes criminels.

Le CST, qui comprend plusieurs partis d’opposition et des organisations de la societe civile togolaise, réclame la libération immédiate de ses partisans, en particulier les leaders Zeus Ajavon, Jil Benoit Afangbedji et Raphaël Kpandé-Adzaré. Un quatrième, l’ancien Premier ministre Agbeyomé Kodjo, a été libéré lundi soir. Il dit avoir été torturé et humilié.

Cliquez ci-dessous pour l’écouter.

XS
SM
MD
LG