Liens d'accessibilité

Le CICR déplore la violence « endémique » au Katanga


Une femme Baka, expliquant les difficultés qu'éprouvent les Pygmées à survivre

Une femme Baka, expliquant les difficultés qu'éprouvent les Pygmées à survivre

Les communautés du centre-nord du Katanga, en République démocratique du Congo (RDC) sont aux prises avec une violence endémique, dénonce le Comité international de la Croix Rouge (CICR).

« Depuis décembre 2013, la situation sécuritaire à la jonction des territoires de Manono, Mitwaba, Malemba-Nkulu et Pweto s’est sensiblement dégradée, provoquant des déplacements réguliers de population dans le centre-nord du Katanga », affirme le CICR dans un communiqué.

Malgré une campagne de démobilisation à l’automne 2013 de miliciens Maï Maï / Bakata Katanga, un certain nombre de groupes armés restent actifs et continuent à s’opposer sporadiquement aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), poursuit l’ONG.

Le CICR déplore également une recrudescence depuis janvier 2014 des accrochages entre certaines communautés pygmées et luba.
XS
SM
MD
LG