Liens d'accessibilité

Le chef du Pentagone à Bagdad pour discuter de la guerre contre l'EI


U. S. Defense Secretary Ash Carter addresses the U.S. troops at the Incirlik Air Base near Adana, Turkey, Dec. 15, 2015.

U. S. Defense Secretary Ash Carter addresses the U.S. troops at the Incirlik Air Base near Adana, Turkey, Dec. 15, 2015.

Le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, a eu des entretiens à Bagdad sur les progrès de la guerre menée contre le groupe Etat islamique (EI) qui contrôle une partie de l'Irak.

M. Carter, qui a visité la base turque d'Incirlik (sud) d'où partent les avions américains qui bombardent les jihadistes, a rencontré le Premier ministre Haider al-Abadi et le ministre de la Défense Khaled al-Obeidi.

Ils ont discuté des moyens "d'améliorer la coopération entre les deux pays dans les domaines de l'armement et de l'entraînement", a indiqué le bureau de M. Abadi dans un communiqué.

M. Carter, qui doit rester quelques heures dans la capitale irakienne, a également rencontré des partenaires de la coalition anti-EI conduite par les Etats-Unis.

Le président américain Barack Obama a déclaré lundi que les efforts militaires des Etats-Unis et de leurs alliés contre l'EI s'étaient intensifiés mais a concédé que les progrès contre les jihadistes devaient être "plus rapides".

L'EI s'est emparé de larges pans du territoire irakien à partir de juin 2014, et les forces gouvernementales tentent, avec le soutien de la coalition menée par Washington, de reprendre le terrain perdu.

Sur les onze frappes menées par les avions de la coalition mardi, cinq ont visé la région de Ramadi, à l'ouest de Bagdad, en grande partie contrôlée par le groupe jihadiste, selon un communiqué de l'armée américaine.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG