Liens d'accessibilité

Le chef du Hezbollah dit soutenir "l'intifada" palestinienne


Le leader du Hezbollah Sheikh Hassan Nasrallah parle, à travers une vidéo, lors d'une collation des grades académiques dans une banlieue de Beirut, Liban, 25 juillet 2015.

Le leader du Hezbollah Sheikh Hassan Nasrallah parle, à travers une vidéo, lors d'une collation des grades académiques dans une banlieue de Beirut, Liban, 25 juillet 2015.

Le chef du Hezbollah chiite libanais, Hassan Nasrallah, a soutenu mercredi les attaques de Palestiniens contre des Israéliens, les qualifiant de "résistance et d'intifada".

"Je réitère mon soutien absolu aux droits des Palestiniens et à leur intifada", a déclaré Hassan Nasrallah sur la chaîne du mouvement chiite Hezbollah Al-Manar.

"Il est de notre devoir à tous de soutenir les Palestiniens, de les aider autant que possible et de reconnaître qu'ils n'ont... pas d'autre choix que celui de la résistance et de l'intifada", a-t-il affirmé.

Selon M. Nasrallah, les Palestiniens répondent aux "provocations des Israéliens" et cherchent à éviter "que la mosquée al-Aqsa ne soit judaïsée".

Ses propos interviennent après un regain de violences entre Israéliens et Palestiniens depuis le 1er octobre, qui fait craindre une troisième intifada. Deux nouvelles attaques au couteau contre des Israéliens ont eu lieu mercredi à Jérusalem.

En 2006, Israël a mené une guerre d'un mois contre le Hezbollah, qui a causé la mort de plus de 1.200 personnes au Liban, civils pour la plupart et celle de quelques 160 Israéliens, soldats pour la plupart.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG