Liens d'accessibilité

Le chef du gouvernement italien en Iran en avril


Matteo Renzi, chef du gouvernement italien

Matteo Renzi, chef du gouvernement italien

Le voyage de Matteo Renzi sera le premier qu’un dirigeant occidental important effectue en Iran depuis la levée des sanctions liées au dossier nucléaire.

Un communiqué de son bureau qui ne donne aucune précision de programme, confirme que la visite aura lieu les 12 et 13 avril.

Premier partenaire économique et commercial de l'Iran avant la mise en place des sanctions, l'Italie avait déjà été en janvier le premier pays européen à recevoir le président iranien Hassan Rohani.

Cette visite, prolongée à Paris, avait marqué le retour de l'Iran sur la scène économique internationale, consécutif à la levée des sanctions après l'entrée en vigueur de l'accord historique de l'été 2015 entre Téhéran et les grandes puissances sur le programme nucléaire iranien.

Iraniens et Italiens avaient alors signé des contrats commerciaux d'une valeur totale estimée à 17 milliards d'euros, tandis que M. Rohani multipliait les appels aux investisseurs cherchant à s'implanter sur le marché iranien.

"C'est seulement le début", avait déclaré M. Renzi lors de la cérémonie de signature des contrats, en insistant aussi sur les perspectives d'échanges culturels et universitaires entre l'Iran et l'Italie, "deux superpuissances de la beauté et de la culture".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG