Liens d'accessibilité

Le chef de la branche de l'EI dans le Sinaï tué selon l’armée égyptienne


Des soldats de l'armée égyptienne célèbrent avec des enfants après la démission du président Hosni Moubarak, au Caire, Egypte,11 février 2011.

Des soldats de l'armée égyptienne célèbrent avec des enfants après la démission du président Hosni Moubarak, au Caire, Egypte,11 février 2011.

Abou Douaa al-Ansari, chef du groupe Ansar Beït al-Maqdess, branche du groupe jihadiste Etat islamique dans la péninsule du Sinaï, a, selon un communiqué des forces égyptiennes, été tué en même temps que ses adjoints les plus importants.

Abou Douaa al-Ansari, chef du groupe Ansar Beït al-Maqdess, branche du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans la péninsule du Sinaï (est), a, selon un communiqué des forces égyptiennes, été tué en même temps que ses adjoints les plus importants.

L’armée égyptienne affirme sur sa page face Facebook que le numéro un d’Ansar Beït al-Maqdess a bien été assassiné au cours des frappes menées par les forces égyptiennes.

Selon l’annonce, plus de 45 djihadistes ont été tués et des dizaines d’autres blessés au cours de l’opération.

Mais elle ne donne pas plus de détails sur les conditions de la mort du leader djihadiste.

Ansar Beït al-Maqdess mène des attaques visant essentiellement les forces de sécurité depuis plus de trois ans.

Responsable de nombreux attentats dans le Sinaï, le groupe jihadiste Ansar Beït al-Maqdess, auparavant lié à Al-Qaïda, avait prêté allégeance à l'EI en novembre 2014.

XS
SM
MD
LG