Liens d'accessibilité

Le chef de Boko Haram apparaît affaibli dans une nouvelle vidéo


Imam Abubakar Shekau, leader de la secte islamiste Boko Haram

Imam Abubakar Shekau, leader de la secte islamiste Boko Haram

Un homme se présentant comme Abubakar Shekau annonce sa fin dans une nouvelle vidéo diffusée sur YouTube.

Le chef de Boko Haram a coupé court aux rumeurs sur sa mort mais il apparait visiblement affaibli dans la vidéo.

"Pour moi, la fin est venue", déclare Shekau, le visage émacié, dans une vidéo de mauvaise qualité, postée sur le site YouTube. On ignore où et quand la vidéo a été tournée, et l'armée nigériane a indiqué qu'elle était "en cours d'authentification".

"Qu'Allah nous protège du mal (...) je remercie mon créateur", poursuit Shekau, dans un débit relativement lent, en haoussa et en arabe, sur un ton dénué du cynisme qui le caractérise d'habitude. Il avait annoncé en mars 2015 avoir prêté allégeance au groupe Etat Islamique (EI).

Contrairement aux précédentes vidéos du groupe islamiste nigérian, postées fin 2014 et début 2015, qui comportaient des images de très bonne qualité, soigneusement montées, ressemblant à celles de l'EI, cette nouvelle vidéo est mal tournée et pixelisée.

Shekau ne fait d'ailleurs aucune allusion à l'EI, et il utilise le nom originel de Boko Haram, "Jama'atu Ahlis Sunna Lidda'awati wal-Jihad" --"le peuple engagé dans la propagation des enseignements du prophète et le djihad".

De plus, la vidéo n'a pas été postée depuis un des comptes Twitter liés aux alliés de l'EI et à d'autres groupes jihadistes, comme c'était le cas auparavant.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG