Liens d'accessibilité

Le Cameroun annonce l'aide militaire du Tchad contre Boko Haram


Le site d'une attaque de Boko Haram à Gambaru, au Nigéria (AP)

Le site d'une attaque de Boko Haram à Gambaru, au Nigéria (AP)

Idriss Deby Itno "a décidé d'envoyer un important contingent de forces armées tchadiennes pour aider les forces armées camerounaises à faire face" à Boko Haram, a déclaré Paul Biya.

DAKAR, 16 janvier (Reuters) - Le Tchad enverra un important contingent militaire au Cameroun pour aider son voisin à lutter contre les incursions de plus en plus fréquentes des djihadistes de Boko Haram venus du Nigeria, a déclaré jeudi le président camerounais Paul Biya.

Ce dernier n'a pas précisé le nombre de troupes que le Tchad allait dépêcher. Mercredi, Paul Biya, qui a lancé un appel pour une intervention militaire internationale contre la secte islamiste, avait déjà dit que son voisin était prêt à l'aider activement.

Le président tchadien Idriss Deby Itno "a décidé d'envoyer un important contingent de forces armées tchadiennes pour aider les forces armées camerounaises à faire face (..) aux attaques répétée de la secte terroriste Boko Haram", déclaré Paul Biya, cité dans un communiqué publié sur le site internet de la présidence.

La chute, au début du mois, de Baga, ville du nord-est du Nigeria où, selon des responsables locaux, 2.000 personnes auraient été tuées, a conduit certains à appeler à un soutien international pour contenir l'insurrection de Boko Haram, qui s'est étendue à certains secteurs du Niger, de l'extrême nord du Cameroun et du sud du Tchad.

Les quatre pays d'Afrique les plus menacés par les islamistes nigérians de Boko Haram doivent mettre de côté leur méfiance réciproque et s'entendre sur une structure de commandement et une stratégie communes pour une force régionale, s'ils veulent venir à bout de cette insurrection, a déclaré un responsable des Nations unies.

XS
SM
MD
LG