Liens d'accessibilité

Le caméraman atteint par le virus à Ebola, guéri


Ashoka Mukpo, avant de tomber malade à Monrovia, au Libéria (Facebook)

Ashoka Mukpo, avant de tomber malade à Monrovia, au Libéria (Facebook)

Lors d’un point de presse mercredi, Ashoka Mukpo n’a pas caché sa joie.

Ashoka Mukpo, le caméraman de la chaîne de télévision américaine NBC, qui avait contracté la fièvre hémorragique à virus Ebola au Libéria en septembre, a été déclaré guéri.

« Un test de sang négatif confirmé par les CDC (Centres de contrôle et de prévention des maladies) a montré qu'Ashoka Mukpo n'avait plus de traces du virus dans le sang et était donc libre de rentrer chez lui » dans le Rhode Island, a déclaré le Nebraska Medical Center dans un communiqué.

Selon des responsables de l’hôpital, où Mukpo a été soigné après avoir été évacué de Monrovia, où il travaillait, le journaliste a quitté mercredi l'unité spéciale d’isolement.

Lors d’un point de presse, M. Mukpo n’a pas caché sa joie. Il était arrivé à l’hôpital d’Omaha le 6 octobre, devenant ainsi le second patient à y être traité pour l’Ebola. Le premier, le Dr Rick Sacra, s’est également remis de la maladie. A ce jour, huit personnes sont ou ont été traitées pour le virus à Ebola aux États-Unis. Un seul patient est décédé: le Libérien Thomas Eric Duncan, qui a succombé le 8 octobre à Dallas, au Texas.

M. Mukpo a dit ignorer comment il a pu être contaminé. « Je croyais que je gardais suffisamment mes distances, et j’aimerais pouvoir savoir exactement ce qui a mal tourné », a-t-il fait savoir.

XS
SM
MD
LG