Liens d'accessibilité

Le cabinet israélien devrait autoriser une enquête sur le raid contre la flottille pro-palestinienne


Benjamin Netanyahu va proposer lundi au cabinet israélien la création d'une commission d'enquête indépendante sur le raid meurtrier israélien contre une flottille humanitaire internationale qui cherchait à gagner Gaza le 31 mai.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu va proposer lundi au cabinet israélien la création d'une commission d'enquête indépendante sur le raid meurtrier israélien contre une flottille humanitaire internationale qui cherchait à gagner Gaza le 31 mai. L’attaque a coûté la vie à 9 activistes pro-palestiniens. Si le cabinet lui donne son feu vert, cette commission sera dirigée par l’ancien juge de la Cour suprême israélienne Yaakov Turkel.

L’État hébreux avait rejeté une proposition des Nations Unies (Onu) sur la création d’une commission d'enquête internationale, mais M. Netanyahu a accepté d'associer deux observateurs étrangers à l’enquête israélienne : le dirigeant politique d’Irlande du Nord et prix Nobel de la Paix, David Trimble, et l’ancien procureur militaire canadien, le général à la retraite Ken Watkin.

Selon le quotidien israélien Haaretz, l’administration Netanyahu poursuit ses discussions avec des responsables américains et européens pour s’assurer de leur soutien dans cette enquête. Ce serait les États-Unis, ajoute le journal, qui auraient demandé qu’un ancien juge de la Cour suprême la préside.

Washington a d’ailleurs réagi positivement à l’annonce de cette enquête du gouvernement israélien, la qualifiant « d’important pas en avant ». Le porte-parole de la Maison Blanche, Robert Gibbs, a jugé que la commission mise en place par Tel Aviv serait capable de mener une enquête « rapide, impartiale, crédible et transparente » sur l’arraisonnement de la flottille d’aide pro-palestinienne.

XS
SM
MD
LG