Liens d'accessibilité

Le Burkina Faso en proie aux délestages


Carte du Burkina Faso

Carte du Burkina Faso

Adama Tou, directeur du Transport de l’électricité à la SONABEL explique que « la demande a augmenté » alors qu’en même temps, la société connaît « une réduction des importations d’énergie » à partir de la Côte d’Ivoire.

Au Burkina Faso comme dans les autres pays du Sahel, c’est la période des grandes chaleurs. On parle beaucoup de cette canicule car les températures dépassent facilement les 40 degré Celsius. Et c’est donc en ce moment qu’on a besoin d’électricité pour en mitiger les effets.

Malheureusement, c’est sous ce climat que la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL), la société qui distribue l’électricité au Burkina Faso, a annoncé son incapacité à faire face à la demande d’électricité. Du coup, les Burkinabè se retrouvent quotidiennement soumis à des délestages qui durent des heures.

Les usagers se plaignent de la situation, qui affecte les activités dans tous les secteurs. S’exprimant au sujet de la persistance des délestages dans les pays, Adama Tou, directeur du Transport de l’électricité à la SONABEL explique que « la demande a augmenté » alors qu’en même temps, la société connaît « une réduction des importations d’énergie » à partir de la Côte d’Ivoire.

Le directeur des Transports de l’électricité de la SONABEL est tout de même optimiste. « Les machines prévues ont été mises en services, et les toutes dernières le seront dans les prochains jours », a dit M. Adama Tou, ajoutant : « nous pensons objectivement que, d’ici la fin de ce mois d’avril-là, les délestages devraient prendre fin. »

Le responsable de la SONABEL a un conseil pour les consommateurs. « Si tout un chacun éteignait les lumières inutiles, les ventilateurs qui tournent pour personne, si tout ceci était fait, on allait ressentir une amélioration de la situation », a souligné Adama Tou.

XS
SM
MD
LG