Liens d'accessibilité

Philippines: le bilan s'alourdit après le passage du typhon Haiyan


Selon les autorités locales, le bilan provisoire de cette catastrophe naturelle s'élevait dimanche soir à au moins 10.000 morts.

Le Vietnam se préparait dimanche soir au passage du typhon le plus meurtrier de l’année, le typhon Haiyan, qui a laissé des scènes apocalyptiques aux Philippines. Dans le centre de ce pays, les secouristes tentent encore de se frayer un chemin dans les décombres pour récupérer les corps et procurer de l'aide aux personnes piégées sans nourriture et sans eau. Les autorités estiment le nombre de morts à des milliers.

La plupart des décès ont été constatés à Tacloban, une ville côtière de la province de Leyte. C'est là que le super typhon Haiyan a frappé en premier dans le pays, laissant derrière lui des dégâts considérables sur une dizaine d'îles. Des milliers de maisons ont été totalement détruites, tandis que des voitures endommagées s’étalaient les unes contre les autres. Les autorités locales parlent de 10 mille morts.

Une vue de la ville de Tacloban, ravagée par le typhon Haiyan (10 nov. 2013)

Une vue de la ville de Tacloban, ravagée par le typhon Haiyan (10 nov. 2013)

Gwendolyn Pang, Secrétaire générale de la Croix-Rouge philippine, annonce que des sacs mortuaires ont été commandés, mais pour le moment, la priorité est de fournir 45.000 colis alimentaires aux familles les plus nécessiteuses.

«Les gens sont déjà impatients parce qu'ils veulent sentir que quelque chose se fait ; ils souhaitent voir une mobilisation après le passage du typhon. "

Environ 450.000 personnes sont actuellement déplacées selon le bureau de la protection civile. Le président philippin Benigno Aquino a visité certaines zones durement touchées hier dimanche. Le Vice-président Jejomar Binay a également visité une île et a qualifié le typhon de «tragédie nationale».

Le président philippin Benigno Aquino

Le président philippin Benigno Aquino

Les travailleurs humanitaires qui tentent d'apporter des vivres et de l'eau ont du mal à parler les uns avec les autres. Les communications sont coupées et les différentes provinces font face à des pannes d'électricité . Certains endroits comme Leyte sont complètement dans l'obscurité.

Plusieurs pays ont promis un soutien financier et humanitaire aux Philippines. Avant l'arrivée du typhon, le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, avait ordonné au commandement américain dans le pacifique de soutenir les efforts humanitaires du gouvernement dans la région frappée par Haiyan.
XS
SM
MD
LG