Liens d'accessibilité

Le bilan de l’accident de train reliant Washington et New York revu à la hausse : huit morts


Le personnel d'urgence travaille sur les lieux d'un déraillement de train mortelle, le 13 mai 2015, à Philadelphie.

Le personnel d'urgence travaille sur les lieux d'un déraillement de train mortelle, le 13 mai 2015, à Philadelphie.

Le déraillement d'un train mardi à Philadelphie a fait huit morts, selon un nouveau bilan donné jeudi par le chef des pompiers de la ville, Derrick Sawyer, lors d'une conférence de presse.

Les 243 personnes qui se trouvaient à bord sont désormais recensées, a précisé le maire Michael Nutter, laissant entendre que tous les corps avaient désormais été retrouvés. L'accident a également fait plus de 200 blessés.

Quarante-trois personnes étaient toujours à l'hôpital jeudi en fin de matinée, a précisé le maire.

Les premiers éléments de l'enquête montrent que le train roulait à près de deux fois la vitesse autorisée avant de sortir des rails dans un virage.

Les causes exactes de l'accident ne sont pas encore connues, et par le biais de son avocat, le conducteur, lui-même blessé, a indiqué qu'il ne se souvenait de rien.

L'agence chargée de l'enquête (NTSB) a déjà indiqué que mardi soir, le train 188 de la compagnie ferroviaire publique Amtrak qui reliait Washington à New York avait pris un virage à 170 km/h avant de freiner d'urgence.

Or la vitesse est limitée à 80 km/h dans cette courbe et, juste avant, à 112 km/h, selon l'Agence ferroviaire fédérale.

L'attention se porte désormais sur l'absence de limiteurs de vitesse sur ce tronçon, qui auraient pu éviter l'accident, selon un responsable du NTSB.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG