Liens d'accessibilité

L'armée syrienne suspend ses opérations pour l'Eid al-Adha


Des gâteaux préparés pour la fête d'Eid al-Adha au Yémen

Des gâteaux préparés pour la fête d'Eid al-Adha au Yémen

L’armée syrienne dit qu’elle suspendra ses opérations de vendredi à lundi pour marquer la fête musulmane de l’Eid al-Adha. Toutefois, elle dit se réserver le droit de répondre aux attaques des rebelles.

Dans une annonce lue jeudi soir à la télévision nationale, l’armée syrienne a fait savoir qu’elle ripostera si ceux qu’elle appelle les groupes terroristes tentent de renforcer leurs positions et de se réarmer. Elle a aussi mis en garde les pays voisins qui faciliteraient l’entrée en Syrie de combattants étrangers durant la trêve.

Un chef militaire de l’Armée syrienne libre a déclaré que ses combattants respecteront la trêve, mais répondront à toute attaque.

Toutefois, le groupe islamiste Ansar al-Islam, actif en Syrie, a dit que ses combattants ne sont pas concernés par le cessez-le-feu et ne le respecteront pas.

Entre temps, des groupes anti-gouvernementaux ont pris contrôle de plusieurs quartiers de la ville septentrionale d’Alep, où la guerre faire rage depuis des mois. Des habitants du district d’Ashrafiyeh, dans le nord d’Alep, ont fait état de l’arrivée, pour la première fois, de quelques 200 rebelles dans cette zone.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) affirme que des tirs d’obus d’origine indéterminée ont tué neuf civils et blessé quinze autres dans la zone.

L’émissaire international pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, avait annoncé que la Syrie et certains groupes rebelles luttant contre président Bachar al-Assad avaient convenu du cessez-le-feu pour la période de la fête d’Eid al-Ahda. M. Brahimi a dit espérer qu’une trêve de plusieurs jours pourrait conduire à une plus longue dans le cadre d’un processus politique.
XS
SM
MD
LG