Liens d'accessibilité

L'armée nigériane ratisse Maiduguri, fief de Boko Haram


L'armée nigériane à Maiduguri

L'armée nigériane à Maiduguri

L'armée a procédé ce dimanche au ratissage des quartiers de Maiduguri, berceau historique du groupe Boko Haram dans l'Etat de Borno, dans le nord-est du pays. Les troupes gouvernementales ont imposé un blocus pour empêcher le ravitaillement des zones tenues par des islamistes, selon des habitants cités par l’Agence France-Presse (AFP).

A Maiduguri, un couvre-feu total a été instauré dans douze quartiers de la ville considérés comme des fiefs du groupe islamiste en vue d' « opérations spéciales » de l'armée. Dans un communiqué publié samedi, l'armée a annoncé la mort de dix terroristes présumés dans un quartier de Maiduguri, « passé au peigne fin » pour en extirper « tous les insurgés encore en vie », et l'arrestation de 65 autres qui tentaient d'infiltrer la ville.

A noter que le blocus de la localité prive également les habitants de ravitaillement ; on s'inquiète des difficultés que peuvent éprouver les civils à accéder aux denrées de première nécessité.
XS
SM
MD
LG