Liens d'accessibilité

Sud-Soudan: quatre Etats et la région de Juba ont voté pour l’indépendance


Les membres de la Commission du référendum du Sud-Soudan se préparant au décompte des suffrages, le 16 janvier 2011

Les membres de la Commission du référendum du Sud-Soudan se préparant au décompte des suffrages, le 16 janvier 2011

Ce taux est de plus de 90% dans les Etats méridionaux d’Unity, de Lakes, d’Equatoria central et du Bahr al-Ghazal occidental. Les résultats complets de six autres Etats sont attendus et tous les résultats définitifs seront proclamés le 14 février.

Quatre Etats du Sud-Soudan, ainsi que la région de Juba, la capitale régionale, ont massivement voté en faveur de l’indépendance. C’est ce qui ressort des résultats provisoires publiés par les responsables du référendum sud-soudanais.

Selon ces résultats, 97,5% des électeurs se sont prononcés en faveur de la sécession. Ce taux est de plus de 90% dans les Etats méridionaux d’Unity, de Lakes, d’Equatoria central et du Bahr al-Ghazal occidental. Les résultats complets de six autres Etats sont attendus, et les résultats définitifs seront proclamés le 14 février.

Les observateurs internationaux estiment que le référendum a été transparent, libre et équitable.

Les Sud-Soudanais s'étaient massivement inscrits pour le référendum

Les Sud-Soudanais s'étaient massivement inscrits pour le référendum

Des millions de Sud-Soudanais ont voté, la semaine dernière, pour décider si leur région doit restée rattachée au Nord, ou devenir un pays indépendant. Le Nord et le Sud-Soudan se sont affrontés dans une guerre civile, qui a duré 21 ans qui s’est achevée en 2005.

Rabi Abdelati Obeid, un responsable du Parti du congrès national (NCP), au pouvoir à Khartoum, a dit qu’il s’attend à ce que le Sud devienne un pays indépendant à l’issue du référendum. Le NCP est disposé à accepter les résultats du scrutin même s’ils signifient la sécession, a-t-il déclaré.

Selon M. Obeid, l’engagement du NCP à respecter ces résultats devraient convaincre le président américain, Barack Obama, d’honorer sa promesse de normaliser les relations avec Khartoum et d’ôter le Soudan de la liste des pays soutenant le terrorisme.

XS
SM
MD
LG