Liens d'accessibilité

Lancement de la réforme des règles d'asile plus équitables en Europe


Migrants et policiers à quai dans le port Dikili, sur l'île grecque de Chios en Turquie, le 4 avril 2016. (AP Photo/Emre Tazegul)

Migrants et policiers à quai dans le port Dikili, sur l'île grecque de Chios en Turquie, le 4 avril 2016. (AP Photo/Emre Tazegul)

La Commission européenne a présenté mercredi les différentes "options" envisagées pour réviser en profondeur le système des demandes d'asile dans l'UE, connu sous le nom de Règlement Dublin, mis à mal par la crise migratoire.

"Il faut réformer le système d'asile européen. Le système actuel ne fonctionne pas", a reconnu le vice-président de la Commission, Frans Timmermans, lors d'une conférence de presse à Bruxelles, décrivant un mécanisme "ni juste, ni fiable".

La Commission a posé deux options principales sur la table, et annoncé qu'elle souhaitait concrétiser ses propositions "avant l'été".

La première solution consisterait à garder le principe de demande d'asile dans le premier pays d'entrée, mais en y ajoutant un élément "d'ajustement", une répartition sur le modèle du mécanisme adopté dans l'urgence par les 28 Etats membres, un "Dublin plus", selon l'expression de M. Timmermans.

La deuxième option changerait les critères de base pour déterminer quel pays prendra en charge la demande d'asile, selon une "clé de redistribution".

"Les deux options assurent une solidarité dont nous avons bien besoin", a lancé Frans Timmermans.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG