Liens d'accessibilité

Lance Armstrong perd ses sept titres


Lance Armstrong n'est plus champion du Tour de France

Lance Armstrong n'est plus champion du Tour de France

L'Union cycliste internationale (UCI) a ratifié les sanctions prises par l'Agence américaine antidopage (Usada) contre Lance Armstrong. Sur la base d'un rapport à charge contre l'ancien coureur américain, elle l’a privé de ses sept victoires dans le Tour de France et l’a suspendu à vie.

Le président de l’UCI, Pat McQaid, a annoncé cette décision lundi à Genève, appelant le monde du cyclisme à aller de l’avant. « L'UCI souhaite entamer aujourd'hui cette marche en avant en confirmant qu'elle ne fera pas appel devant le Tribunal arbitral du sport et qu'elle reconnaîtra les sanctions imposées par l'Usada », a déclaré M. McQaid.

« Lance Armstrong n'a pas sa place dans le cyclisme » a-t-il ajouté.

Le rapport de l’Usada - quelques mille pages de témoignages et preuves – reposait largement sur des déclarations de quelques onze anciens coéquipiers d’Armstrong. Toujours selon M. McQuaid, l’UCI reconnaitra également les sanctions qui leur ont été infligées.

Armstrong, âgé de 41 ans et retraité du cyclisme, avait récemment renoncé à contester les accusations portées à son encontre, ouvrant la voie aux sanctions de l'Usada, que l'UCI a donc ratifié. En dépit des accusations de dopage qui ont plané sur ses sept victoires au Tour de France entre 1999 et 2005, il a toujours nié avoir pris des substances interdites.

Il vient de perdre un certain nombre de sponsors, dont son équipementier Nike, le géant de la bière Anheuser-Busch et le fabriquant de bicyclette Trek. Il a dû démissionner de la présidence de sa fondation Livestrong contre le cancer. Reste à voir s’il sera poursuivi pour parjure, puisqu’il aurait menti lors de l'enquête fédérale pour dopage le visant.
XS
SM
MD
LG