Liens d'accessibilité

L'ambassadeur des Etats-Unis en Corée du Sud agressé à Séoul


L'ambasseur Mark Lippert, peu après l'attentat en Corée du Sud (The Asia Economy Daily (AFP)

L'ambasseur Mark Lippert, peu après l'attentat en Corée du Sud (The Asia Economy Daily (AFP)

L'agresseur a été arrêté par la police sud-coréenne. Il s'agit de Kim Ki-jong, un homme qui avait déjà tenté de s'en prendre à l'ambassadeur du Japon en 2010 à l'aide d'un bloc de béton.

SEOUL (Reuters) - L'ambassadeur des Etats-Unis en Corée du Sud a été blessé au visage à coups de couteau par un nationaliste coréen lors d'un petit-déjeuner de travail sur la réunification de la péninsule, a-t-on appris auprès de la police et de témoins.

Mark Lippert, qui est âgé de 42 ans, avait le visage en sang, mais a pu se déplacer sans aide après les faits et a été conduit à l'hôpital. Ses blessures au visage et au poignet ont nécessité la pose de 80 points de suture lors d'une opération chirurgicale de deux heures et demie, ont déclaré les médecins, précisant que la plaie au visage faisait 11 centimètres de long. Son état est stable et il devrait rester hospitalisé trois à quatre jours.

L'agresseur a été arrêté par la police sud-coréenne. Il s'agit de Kim Ki-jong, un homme de 55 ans qui avait déjà tenté de s'en prendre à l'ambassadeur du Japon en 2010 à l'aide d'un bloc de béton, ce qui lui avait valu une peine de prison avec sursis. Il appartient au Conseil pour la réconciliation et la coopération, l'organisation qui avait organisé le petit-déjeuner.

Alors que la présidente sud-coréenne a dénoncé un "attentat contre l'alliance américano-coréenne", la Corée du Nord a à l'inverse estimé que l'ambassadeur avait reçu une "punition méritée" pour la tenue d'exercices militaires conjoints entre les Etats-Unis et la Corée du Sud, parlant de "couteau de la justice".

Avant de s'attaquer au diplomate américain, l'agresseur a lancé un slogan en faveur de la réunification de la Corée et un autre contre les "exercices guerriers", évoquant sans doute ces manoeuvres américano-sud-coréennes qui ont débuté cette semaine. Ces exercices annuels provoquent toujours de vives réactions de la part de Pyongyang, qui parle de préparatifs de guerre.

"Des gens ont plaqué l'homme à terre. L'ambassadeur est resté sur sa chaise. Il s'est battu avec lui sans quitter son siège. Il y avait une traînée de sang derrière lui", a raconté Michael Lammbrau, membre de l'Institut Arirang, qui participait à la réunion. La Maison blanche a fait savoir que le président Barack Obama avait appelé le diplomate pour lui souhaiter un prompt rétablissement.

"Nous condamnons fermement cet acte de violence", a déclaré Marie Harf, porte-parole du département d'Etat. Mark Lippert a pris ses fonctions en novembre et son épouse lui a donné un fils récemment. "Je vais bien et le moral est bon", a-t-il assuré sur son compte Twitter après son opération chirurgicale.

XS
SM
MD
LG