Liens d'accessibilité

Lagarde: le FMI prêt à coopérer avec la banque des BRICS


Christine Lagarde estime que le FMI a beaucoup à apporter à la nouvelle banque des BRICS (Photo Reuters)

Christine Lagarde estime que le FMI a beaucoup à apporter à la nouvelle banque des BRICS (Photo Reuters)

Dans un message à la présidente du Brésil Dilma Rousseff , la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) s’est félicitée de la création d’une banque du bloc des puissances émergentes, les BRICS. Une alliance qui regroupe notamment le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud.

«Je tiens à vous féliciter d’avoir accueilli une réunion réussie des dirigeants des BRICS à Fortaleza, au Brésil, et en particulier de la mise en place de l’Accord de Fonds de Réserves ( Contingent Reserve Arrangement). Les services du FMI seraient ravis de travailler avec l'équipe des BRICS dédiée à ce projet en vue de renforcer la coopération entre toutes les parties au réseau international de sécurité destiné à préserver la stabilité financière dans le monde », a déclaré Christine Lagarde.

« Le FMI a une relation très forte avec tous les pays des BRICS, qui sont les principaux membres de cette institution. Nous nous réjouissons de renforcer notre collaboration », a-t-elle ajouté.

Selon certains analystes, les nouvelles institutions mises en place par les BRICS visent à contrecarrer l’influence des institutions de Bretton Woods – Banque mondiale et FMI – dont le siège se trouve à Washington, D.C., et qui, pour nombre de pays en développement, sont trop dominées par les Etats-Unis et l’Europe. Un refrain repris d'ailleurs par l'agence de presse officielle chinoise Xinhua. La nouvelle banque, qui sera basée à Shanghai, constitue une « alternative attendue depuis longtemps et utile aux institutions financières mondiales dominées par l'Occident , a-t-elle dit.

Pourtant, Mme Rousseff a tenu à préciser que la nouvelle banque, dotée d'un capital de départ de 50 milliards de dollars, mais qui disposera d’un fonds de réserve 100 milliards de dollars, n'a pas pour but d’éloigner les BRICS du FMI. Ce que la déclaration de Mme Lagarde aurait cherché à confirmer.

XS
SM
MD
LG