Liens d'accessibilité

L'administration Obama dévoile une interdiction pratiquement totale du commerce de l’ivoire


Destruction de défenses d'éléphants en France

Destruction de défenses d'éléphants en France

Les États-Unis ont annoncé mardi interdire le commerce d'objets en ivoire, un nouvel effort pour aider les pays africains à lutter contre le braconnage visant les éléphants. D'autres mesures visent à assurer la survie des rhinocéros.

Le décret de la Maison Blanche prohibe toute importation, exportation et commerce d'ivoire d'éléphant d'Afrique, et impose des limites au commerce d'antiquités. Il rétabli également dans toute sa vigueur l’article sur la protection des éléphants d'Afrique contenu dans la Loi sur les espèces en voie de disparition. Ce qui signifie que les Etats-Unis vont révoquer une règle spéciale du Service de la pêche et de la faune sauvage (Fish and Wildlife Service) qui avait assoupli les restrictions de la Loi sur les Espèces en danger (Endangered Species Act) portant sur le commerce d'ivoire d'éléphants d'Afrique.

Depuis 1989, tous les éléphants d'Afrique sont inscrits à l'annexe I de la Cites, qui prohibe le commerce international d’ivoire. Mais le trafic se poursuit, et l’on chiffre à plus de 25.000 le nombre d’éléphants d’Afrique tués chaque année pour leurs défenses. Rien qu’à Roissy en France, on saisit chaque année au moins une demi-tonne d’ivoire, affirme Sébastien Tiran, secrétaire général des Douanes de Roissy.

L’ivoire reste très prisé en Asie, même si les populations et gouvernements prennent conscience du problème. Selon le Fonds mondial pour la nature (IFAW), le prix de l’ivoire atteint 2.000 dollars le kilo en Chine, soit plus que l’or.

Récemment, Pékin a rejoint d’autres pays qui procèdent régulièrement à la destruction de stocks d’ivoire. C’est important, note Philippe Martin, ministre français de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie.

Selon les experts, il ne reste plus qu’environ 500 000 éléphants dans toute l’Afrique, continent qu’ils sillonnaient par millions il y a un demi-siècle. Près de 10 % sont massacrés chaque année. Seules des mesures draconiennes pourront empêcher l’espèce de disparaitre.
XS
SM
MD
LG