Liens d'accessibilité

L'accession de Mugabe à la présidence tournante de l'UA suscite la controverse


Robert Mugabe, personnage controversé, est sur le point de prendre la tête de l'Union africaine (AP)

Robert Mugabe, personnage controversé, est sur le point de prendre la tête de l'Union africaine (AP)

La lutte contre Boko Haram sera également discutée à Addis-Abeba.

La lutte contre la milice djihadiste nigérianne Boko Haram sera l'un des principaux points au menu du 24ème Sommet de l'Union Africaine (UA), prévu vendredi et samedi à Addis Abeba, en Ethiopie.

La présidente de la Commission de l'UA, Nkosazana Dlamini-Zuma, avait déjà appelé lundi à une action africaine collective contre Boko Haram, lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères dans la capitale éthiopienne. La montée en puissance de Boko Haram, dont l’insurrection a fait plus de 13 000 morts au Nigeria depuis 2009, suscite l’inquiétude partout en Afrique.

La réunion annuelle des chefs d’Etats du continent va aussi aborder le conflit sud-soudanais, les élections à risques en 2015 ainsi que l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola.

Parmi les autres questions : l’organisation panafricaine va-t-elle porter à sa présidence tournante Robert Mugabe, dont c’est le tour. Le dirigeant zimbabwéen controversé, au pouvoir depuis 1980 et adversaire déclaré des Occidentaux, signerait le cas échéant son grand retour sur la scène diplomatique internationale.

XS
SM
MD
LG