Liens d'accessibilité

La Turquie essuie de nouveaux tirs de mortiers de la Syrie


L'armée turque a pris position près de la frontière avec la Syrie

L'armée turque a pris position près de la frontière avec la Syrie

Les médias d'Etat turcs disent que le sud de la Turquie a essuyé samedi une autre série de tirs de mortier en provenance de la Syrie.

Selon l'agence de nouvelles Anatolie, l’armée turque a riposté à ces tirs, survenus au milieu d’affrontements intenses du côté syrien de la frontière, dans la province d’Idlib.

Vendredi, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan avait prévenu que la Syrie ne devrait pas tester la capacité de la Turquie à riposter contre des attaques transfrontalières.

Une attaque syrienne sur la ville turque d’Akcakale, il y a quelques jours, a coûté la vie à cinq civils. Après l'attaque, les forces turques ont bombardé des cibles syriennes, et le Parlement turc a autorisé des opérations militaires hors de ses frontières si nécessaire.

Une cargaison d'aide est arrivée à Damas, samedi, en provenance de Russie, pour aider le pays à affronter la crise humanitaire. « Il s'agit de la cinquième cargaison d'aide humanitaire au peuple syrien. Cette fois, l'aide comprend des fournitures médicales et des médicaments », a déclaré l’ambassadeur de Russie à Damas, Azamat Kulmukhametov.

Par ailleurs, la bataille pour le contrôle d’Alep, la ville la plus peuplée du pays, se poursuit.
Un commandant de brigade de l'armée rebelle syrienne à Alep a dit à la Voix de l’Amérique (VOA) que les rebelles avaient espéré chasser les troupes du gouvernement de la ville, mais ne disposent pas des ressources nécessaires pour y parvenir.
XS
SM
MD
LG