Liens d'accessibilité

La tension retombe à Ferguson, l'enquête suit son cours


Le ministre de la Justice Eric Holder a promis que toute la lumière serait faite sur la mort de Michael Brown

Le ministre de la Justice Eric Holder a promis que toute la lumière serait faite sur la mort de Michael Brown

Les tensions semblent s'apaiser à Ferguson, une banlieue de St. Louis dans le Missouri, près de deux semaines après la mort d’un adolescent noir non armé, tué par un policier blanc dans des circonstances que les autorités tentent toujours d’élucider.

Pour la deuxième nuit consécutive jeudi soir, on n’a pas signalé d’affrontements entre la police et les manifestants, même si les autorités ont signalé au moins cinq arrestations.

Le gouverneur du Missouri, Jay Nixon, a ordonné le retrait de la Garde nationale jeudi, affirmant que la situation s'était « grandement améliorée ».

Les députés du Missouri Lacy Clay et Emanuel Cleaver ont rencontré jeudi le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, pour exprimer leurs préoccupations à propos de ce qu'ils décrivent comme la « militarisation des forces de l'ordre locales ».

Dans un communiqué, les deux législateurs ont indiqué avoir demandé à M. Hagel de revoir un programme qui prévoit la distribution aux polices locales de surplus d’armes et autres équipements du département de la Défense. Ils ont dit espérer que l'incident survenu à Ferguson peut stimuler un débat national visant à encourager les forces de l’ordre à renoncer à user de tactiques quasi-militaires face à des manifestants pacifiques.

Plus de 150 personnes ont été arrêtées à Ferguson depuis le début des manifestations - la plupart ayant refusé de se disperser, à la demande de la police.

Par ailleurs, une chambre de mise en accusation ( grand jury) a commencé à se pencher sur les circonstances de la mort de Michael Brown, pour déterminer si oui ou non, il y a lieu d’inculper le policier Darren Wilson, qui l’a tué par balles. Wilson est en congé payé, alors que la famille et les partisans du jeune Brown réclament son arrestation.

Entre-temps, l'enquête fédérale sur l’incident est en cours. A Washington, le ministre de la Justice, Eric Holder, a assuré les manifestants que l’enquête de son département sur des violations éventuelles des droits civiques de Michael Brown se poursuit, et sera exhaustive.


XS
SM
MD
LG