Liens d'accessibilité

La télépathie, presqu'une réalité?


Des scientifiques américains affirment avoir pu faire communiquer mentalement des personnes installées dans bâtiments différents (AP)

Des scientifiques américains affirment avoir pu faire communiquer mentalement des personnes installées dans bâtiments différents (AP)

Des scientifiques de l'université de Washington affirment que des signaux envoyés par le cerveau d’une personne peuvent parvenir à une autre par Internet.

La télépathie, c'est-à-dire l'échange d’informations entre deux personnes n’impliquant aucune interaction sensorielle ou énergétique connue, occupe une place de premier plan dans les œuvres de science-fiction. Mais des scientifiques américains affirment en avoir presque fait une réalité. C’est ce que montrent leurs travaux, publiés dans la revue PLOS ONE.

Ces scientifiques de l'université de Washington affirment que des signaux envoyés par le cerveau d’une personne peuvent parvenir au cerveau d’une autre. Grâce à la télépathie, disent-ils, des sujets ont déjà pu contrôler la main d’autres participants lors d'une expérience. Les signaux envoyés par les cerveaux des premiers sujets aux seconds ont été transmis par Internet.

Trois couples de deux participants ont été déployés dans des bâtiments différents sur le campus de l’université de Washington. Ils étaient incapables de communiquer, ou de même se voir. Les premiers sujets étaient connectés à un appareil à électroencéphalographie, qui mesure l'activité électrique cérébrale. Ils étaient invités à regarder un jeu vidéo les appelant à tirer sur un navire pirate, ou à bouger la main pour lancer des obus.

Ces signaux émis par le cerveau étaient transmis par Internet à l'autre participant, qui portait un casque avec une bobine transcrânienne pour la stimulation magnétique ; la bobine étant placée près de la région du cerveau qui contrôle les mouvements de la main. Mais cette personne ne pouvait pas voir le jeu vidéo.

Lorsque l’expérience était concluante, la seconde personne sentait sa main s’agiter, et tentait d’appuyer sur un « touchpad », un pavé tactile, pour tirer l'obus. Selon les chercheurs, l’expérience était concluante dans 25 à 83 % des cas.

Prochaine étape: les chercheurs comptent utiliser un don d’un million de dollars pour développer des technologies permettant de transférer des informations plus complexes directement d’un cerveau à l’autre.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG